10 ème FREE MEETING

FREE CHAPTER VAR FRANCE

Du 29 mai au 01 juin 2014

carqueiranne

Départ Bayonne : 08 h 30

Arrivée Carqueiranne : 18 h 30

Total aller/retour: 2100 kms

250 motos/300 personnes

Enfin le voilà, comme les enfants attendent le Père Noël, nous l'avons attendu toute l'année, ce rassemblement prestigieux des Free Chapters dans le Var ! Le FCPB est au rendez-vous, nous serons complets, bien décidés à faire la totale, le pré, le pendant et le post ,,, meeting        !

C'est parti : 5 motos sur 6 (Notre Road Captain et Jina nous rejoindront sur place.

 

 JOUR 1 : mardi 27 mai (La route : Bayonne - Carqueiranne)

 

Nous voilà donc prêts à partir, exaltés par cette nouvelle aventure varoise,

Engoncés dans nos vêtements de pluie, nous prenons l'autoroute direction Toulouse, sous quelques gouttes de pluie inoffensives. et le sourire timide d'un pâle arc en ciel matinal,

En l'absence de notre Road Captain qui nous rejoindra plus tard, c'est Jarod qui nous guidera jusqu'à l'arrivée, on le suit bien sagement, en toute confiance, merci à toi Grand Jarod           !

Le paysage vert qui nous entoure défile très vite, les Pyrénées dévoilent bientôt ses sommets blancs encore enneigés en cette fin du mois de mai,

La joyeuse équipe du Free Chapter Pays Basque arrive à Montpellier vers 14 h 00, comme prévu, nous sommes vraiment très bons ....quel timing parfait !

 Bien sûr, arrêt pause déjeuner réservée à la Concession Harley où l'accueil d'une charmante hôtesse fut des plus sympathique, je passe les détails croustillants .... Des gigantesques et délicieux croques monsieur apaisèrent nos appétits voraces, servis 3 par 3  toutes les 20 minutes ... on est déjà dans le midi ? Le soleil est au rendez-vous et caresse gentiment nos bras dénudés, quel pied !!!

Allez les filles, un petit tour vite fait dans la boutique, il ne faut pas laisser moisir nos cartes de crédit ! Finalement, pas de place dans les sacoches ... on se réserve, il nous reste encore 6 jours pour faire des folies et puis les gars nous attendent et s'impatientent !

 

Vite, fini le farniente, on se rhabille, et on reprend la route toujours plus à l'est, le paysage change, devient plus sec, plus chaud, et déjà quelques petits mas provençaux apparaissent ça et là, les champs de taureaux, les étangs où quelques flamands roses font la baignade, pas de doute, c'est la belle Camargue,

On continue, de plus en plus impatients d'arriver, nos machines infernales nous transportent jusqu'à notre destination et tout à coup les panneaux sont bien là « Hyères » puis, Carqueiranne ... un nom qui résonne dans nos têtes depuis si longtemps, On crie victoire : nous sommes arrivés         !

Vacanciel nous attend, et le groupe Harley du Var est là pour nous accueillir les bras ouverts, nous sommes quasiment les premiers arrivés, en pre free meeting, pour profiter au maximum de cet événement unique et magique,

Une rapide escale dans nos gîtes respectifs parsemés à l'intérieur d'un grand parc ombragé, histoire de reprendre notre souffle avant d'entamer notre première soirée qui démarre autour du bar pour un apéro bien mérité, puis dîner articulé autour d'un buffet à volonté,

 

 

Quelle journée ! L'excitation passée, la fatigue arrive sur nos têtes ramollies et le besoin de dormir s'impose pour attaquer comme des bêtes demain matin le programme prévu et orchestré par notre Sherrif « St Tropez et Ramatuelle »,

JOUR 2           : mercredi 28 mai (La côte Varoise)

 

Retrouvailles du FCPB autour du petit déjeuner buffet, tous en pleine forme, bonne mine, bien reposés et prêts à tout ...

Départ vers 10 h 30 pour notre premier run par la route côtière en direction de St Tropez, en totale autonomie, sous la conduite de Sherrif,

La route est belle, la mer très bleue scintille sous un soleil déjà estival, Nous quittons la Corniche des Maures pour monter le col du Canadel et faire un arrêt photos qui s'impose, Le point de vue est sublime, nous dominons le Cap Nègre, et apercevons à l'horizon l'île de Porquerolles et l'île de Port Cros,

 Descente du col pour reprendre la route et nous arrivons sur ce lieu mythique qui fait toujours rêver, mais oui, le FCPB rentre dans Saint Tropez, comme les démons entrent en enfer, et se dirige vers ces montres sacrés posés sur l'eau, ces yachts démesurément grands, lourds, qui font face à quelques brasseries réputées que nous dédaignons pour aller grignoter une salade dans le back office des ruelles tropéziennes,

Photo oblige devant la Gendarmerie Nationale ... petit tour de ville dans cet univers de luxe qui n'appartient qu'à ceux qui s'y retrouvent,

Le temps passe trop vite, nous voulons voir Ramatuelle, les motos grimpent, on s'agrippe fort, les motos grimpent encore plus haut et là, c'est la découverte d'un charmant petit village typiquement provençal, aux ruelles étroites et sombres où se nichent quelques boutiques attrayantes pour nous les Ladies of Harley,

Retour par les forêts verdoyantes des Maures, autres paysages de toute beauté que chacun admire,

Arrivée en fin d'après-midi au bercail, merci mille fois Sheriff de nous avoir fait découvrir ces lieux magnifiques dans cette région du Var que tu affectionnes particulièrement,

Après une petite pause détente, la soirée commence et nous revoilà autour d'une verre pour l'apéro, fiers et pleinement satisfaits de notre escapade de la journée,

Le dîner est servi comme hier sous forme de buffet et chacun remplit son assiette et son verre, Café au bar, on prend l'air en terrasse, en bord de piscine, on est bien, comme dans les films        !

Sagement, vers minuit, chacun regagne tour à tour son gîte pour passer une belle nuit bienfaitrice,

JOUR 3        : jeudi 29 mai (Les villages médiévaux du Castelet et Sanary)

 

Le FCPB choisit unanimement de faire la visite des villages médiévaux, programme proposé par le Chapter du Var, en petit groupe jumelé avec certains membres du Chapter de Bordeaux.

Départ enthousiaste à 10 h 30 vers l’arrière pays Varois.

1ère halte café au circuit Paul Ricard du Castelet, sous un soleil radieux.

Une pause en terrasse, on se laisse aller, bronzer, rire, chahuter, déjà c’est la fête en perspective …

Les motos reprennent la route, se dirigent vers le village du Castelet et s’alignent fièrement à l’extérieur des portes d’entrée massives du village médiéval. Ravissant, typiquement provençal, inondé de fleurs, de couleurs, d’odeurs … que du bonheur ! Les filles se ruent vers les boutiques accueillantes, les gars ont soif, on serait bien restés la journée à lézarder et grignoter sur la terrasse d’un petit restau sympa aux spécialités culinaires locales, mais le temps presse, quelques retardataires égarées se font remarquer.

Nous quittons avec regret ce lieu merveilleux pour s’attabler quelques kms plus loin en terrasse d’une pizzeria et manger typiquement franchouillard charcuterie/steak frites.

Vite fait, bien fait et surtout défaits, nous voilà à nouveau en cavale sur nos motos, pour rejoindre le village de Sanary, en bord de mer.

A nouveau, ruée vers les rues piétonnes pour les filles, les gars ont toujours soif, mais pas le temps de traînailler pour voir autre chose que le port et ses petits yachts blancs qui ne concurrenceront jamais St Tropez …

Fin d’une ballade bien remplie et retour à Carqueiranne à 16 h 30 (bien trop tôt semble t-il pour nous, infatigables routards) mais nous devons nous préparer pour entamer la 1ère soirée de ce grand free meeting, où une soirée « disco » est annoncée au programme.

Jina et Ginto sont arrivés, joyeuses retrouvailles, embrassades dans la joie. Le FCPB est au complet. Les Ladies of Harley du FCPB ont prévu une tenue choc en tee shirt blanc et rouge, la fête va commencer …

Par l’apéro inévitable au bar, sur achat préalable de tickets boissons, on se croirait à la cantine, bref, les poches remplies de petits cartons rouges, les gars avez-vous soif ? C’est votre tournée.

Tout à coup, comme un ras de marée humain, la salle de restaurant est envahie, le buffet dîner se vide à vue d’œil et un doute affreux s’installe dans nos têtes, peut-être qu’il n’y aura plus rien à manger si on ne rejoint pas de suite cette meute affamée ? Bien, on y va vite, on court presque … c’est gagné, l’assiette est pleine       !

Café au bar, quelques cartons rouges dépensés, l’atmosphère s’échauffe, les lumières se tamisent dans la salle où le spectacle va commencer, par …

L’élection de Miss Free Meeting 2014 où chaque groupe présentera sa candidate.

Jina sera la nôtre, et pas de doute, elle gagnera !

Toutes les filles sont formidables, à une près peut-être, le hasard l’a pourtant désignée gagnante, l’Italienne Miss Landganster, qui remettra son titre en jeu l’an prochain.

La sono s’amplifie, on a soif mais on n’a plus de ticket, alors on va danser, tourner et virevolter jusqu’à épuisement, jusqu’à ce que l’appel de l’oreiller soit le plus fort.

JOUR 4       : vendredi 30 mai (Presqu’île de Giens)

 

Petit déjeuner buffet, nos visages tiennent encore le coup, heureusement ce n’est que le début de l’aventure …

Départ à 10 h 30 pour les 250 motos (là, on est vraiment dans le coup, enfiévrés et impatients)

Direction la presqu’île de Giens, on arrive en bord de mer, sur la plage, les motos s’étalent partout, on contemple le site, arrêt photos oblige, puis on repart pour Hyères où le déjeuner est prévu.

Arrivée triomphale sur la place centrale de Hyères, nous sommes admirés, acclamés, les motos s’alignent et occupent toute la place, c’est un beau spectacle qui défile devant les yeux ébahis des villageois. Les couleurs du Free Chapter s’affichent dans toute la ville. Petit trajet à pied jusqu’à la Brasserie « La Coupole » et là c’est vraiment le coup de cœur unanime, le restaurant est magnifique, top classe, chaleureux.

Et le repas, un véritable régal, une daube aux olives, tendre et goûteuse, merci pour ce cadeau !

Petite ballade libre dans les coquettes rues piétonnes, avant de reprendre la route pour Carqueiranne.

C’est l’heure de l’apéro, les gars ont soif, achètent des tickets en masse pour ne pas manquer.

C’est l’heure de la cohue vers le buffet, vite, comme des bêtes, on prend sa table, son assiette.

La fin du repas approche, le FCPB se prépare à mettre le feu dans la salle en chantant haut et fort l’hymne bien et longuement répété de «   l’Aviron Bayonnais » ! Ce fut une belle «   première   » qui enchanta nos amis Bretons à la table voisine. Nous décidons d’améliorer le lendemain soir notre performance, en tenue des fêtes de Bayonne, les Bretons nous accompagneront au chant . Quelle excitation   !

C’est la soirée de gala qui va commencer, avec ses spectacles et ses surprises.

La salle est prête, on s’installe comme au théâtre. Le rideau se lève sur une charmante magicienne qui, avant de présenter son spectacle, va laisser place à la troupe du Var qui entre en scène … tous déguisés      « Année 60 – Le Gendarme de St Tropez » Rigolade générale sur les clins d’œil aux films de la série bien connue de tous, Louis de Funès renait ce soir, pour nous …

Décor voitures de l’époque, coiffures bananes pour les garçons chevauchant de vieilles motos, la 2CV et sa bonne sœur … rien n’a été oublié, un grand bravo à nos amis du Var ! Quel talent !

Puis notre charmante magicienne fait son retour sur scène, sous les applaudissements de l’assemblée. Les tours de magie défilent, très belle et originale prestation. Au public maintenant de participer, voilà notre ami Marco sur scène, tel une grande vedette qui fait son show, un artiste est né ! On applaudit très fort, le succès du spectacle est assuré, la soirée est chaude et tout le monde a soif ! Le rideau se referme sur le décor des années 60, quelques audacieux comme le FCPB en profitent pour faire quelques photos fantaisie ….

Fin d’une journée trépidante, à demain pour la suite du programme …

 

 

JOUR 5    : samedi 31 mai (Tour Royale à Toulon/Concession Harley Carqueiranne)

 

Comme tous les matins, retrouvailles au petit déjeuner buffet, en pleine forme, prêts à découvrir la destination du jour : « La Tour Royale » à Toulon – Le Morillon,

Le convoi de 250 motos s'élance et prend la route vers Toulon,

Arrivée au Morillon,  la Tour Royale s'impose devant nos yeux, Très vite, elle se retrouve envahie de toutes parts par des centaines de conquérants, tous vêtus à l'identique, venus des tribus Free Chapter, La Tour s'incline devant ce rassemblement hors du commun, et laisse la place à chacun pour une série de photos dans un décor sublime face à la baie de Toulon, qui immortalisera le passage des guerriers,

Les machines infernales reprennent la route pour Toulon où un déjeuner est prévu sur un coin de plage, Les portes du  restaurant s'ouvrent sur un espace discothèque, on se laisse aller au rythme frénétique de la musique, On devine, dans la foule envahissante, quelques plateaux de tapas, on a faim, alors on s'approche, ou on tente de s'approcher ,,, Horreur, malheur, les plateaux appétissants de loin, étaient déjà vides à l'arrivée ! Premiers arrivés, premiers servis, ce jour là on a su ce que cela voulait dire ! Tout de même, nous avons réussi à attraper quelques brins de nourriture que nous avons vite avalés, installés comme des Princes sur des transats et tabourets, posés sur le sable, admirant le paysage balnéaire qui nous entoure, Passage retour par l'espace discothèque, un Paquito endiablé s'improvise, petites danses tchik et tchak, et c'est le départ pour rejoindre la concession Harley à Carqueiranne,

Arrivée à la petite concession Harley Davidson, super accueil, super ambiance, tout le monde a soif, on boit, on rigole, on s’amuse, photos, on rentre déjà à Carqueiranne.

Fin d’après-midi libre, le FCPB ira, en comité réduit, faire un petit tour moto sur le port de Hyères et profiter d’un moment de tranquillité pour répéter une dernière fois … notre chant pour ce soir.

Nous voilà tous au grand complet, beaux et fiers dans notre tenue blanche et rouge des fêtes Bayonnaises  !

 

Apéro offert à tous par notre ami Harley et le Free de Bordeaux, ça tombe bien tout le monde a soif  ! Merci Bordeaux  ! Les têtes déjà bien échauffées vont se retourner complètement à la vue d’une beauté blonde plutôt dénudée qui offrira à qui voudra, non pas ses charmes … arrêtez les gars … mais un coup à boire  ! Venez les filles, nous aussi on va se régaler, j’ai vu passer par là un corps masculin plutôt athlétique … Finalement une photo fera l’affaire, sans plus.

C’est l’heure du dîner, de la dernière bousculade vers le buffet, on s’en fiche, nous sommes trop absorbés par l’approche de notre prestation chantée qui devrait enflammer l’audience.

Les Bretons aussi attendent notre signal …

Ca y est, on est prêts, on se lève, fiévreux, les Bretons sont là, la première note grave résonne doucement, lentement, puis le ton s’accélère, s’amplifie, oh miracle  !Une chorale est née, unique, puissante  ! Le succès est là, c’est incontestable, à nous la gloire  !

La soirée ne pouvait que bien se terminer, on danse au rythme de l’orchestre, pour certains jusqu’au bout de la nuit … il fallait bien consommer les derniers petits cartons rouges !

JOUR 6  : dimanche 01 juin (Le départ)

 

Le 10 ème Free Meeting a pris fin, comme toutes les meilleures choses.

Chacun gardera en tête un flot d’images, de sons, de rencontres, de moments inoubliables.

Le prochain aura lieu en 2015 à La Rochelle, nos voisins.

Retour séparé pour le FCPB, selon les obligations personnelles et familiales de chacun.

Un dernier rendez-vous (4 motos) est prévu à Barcarès pour rentrer au Pays Basque via Foix, par la route des châteaux Cathares et les Pyrénées Ariégeoises, sous la conduite de notre Sheriff.

Les 4 motos prennent le départ, en temps et en heure, pour rejoindre la N117.

Belle route à travers un paysage plus vert, plus montagneux, les Pyrénées et ses petits villages paisibles ont fait leur apparition. Sheriff nous fait passer un col magnifique, en perd son second casque mal accroché qui atterrit sous la roue de Marco, pour atteindre le château de Queribus dont nous apercevons la silhouette majestueuse depuis la plaine. Arrêt café, photos, sur le plateau  en contrebas du château. Le site est de toute beauté, la vue est superbe. L’heure est venue de redescendre et poursuivre notre chemin sur la D618 jusqu’au petit village de Quillan, c’est l’arrêt au « Terminus » petit relais Motards, pour un plat du jour à l’arrache, à 14 h 00.

Le ventre plein, retour aux motos, on reprend la route, de plus en plus belle, encaissée dans les gorges des Pyrénées Ariégeoises, puis montée vers les crêtes, avec l’altitude le vent souffle, le froid pénètre, l’immensité du paysage est à couper le souffle.

Arrêt pipi/photo sur le col du Port à 1249 m, au milieu des vaches, c’est grandiose.

Merci Sheriff de nous avoir fait découvrir ce bout du monde, l’apothéose de notre voyage.

C’est ici que je voudrais terminer le récit de ce périple enchanteur, sur cette image hors du temps qui restera gravée dans nos cœurs.

Le retour par l’autoroute jusqu’à Bayonne Nord s’est parfaitement bien déroulé, la boucle est bouclée, il est temps maintenant pour chacun des membres du FCPB de refaire surface.

 

 

Frankie

Editor PBFC 

 

00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00001.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00002.jpg
00001.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg
00000.jpg